Albane de Saint-Rémy

Les portraits féminins sont apparus récemment dans l’oeuvre d’Albane de Saint Remy, après les attentats de Paris de novembre 2015. On peut y voir tantôt une guerrière pacifique, une amazone conquérante ou une Marianne contemporaine, effigie d’une République fière et libre.

Albane de Saint Remy est née en 1966 à Neuilly-sur-Seine. Elle vit et travaille aujourd’hui à Tours et, pour l’anecdote, son atelier voisine le Conseil Départemental d’Indre et Loire. Elle vient tout juste de recevoir le prestigieux prix Joël Dabin de la Fondation Taylor, distinguant notamment un peintre de synthèse privilégiant le mouvement, la matière et la couleur.