les artistes

les artistes représentés par la galerie en sont le cœur vivant, l'inspiration et la source créative.

Par delà la diversité humaine et créative qu'ils incarnent, ils ont en commun de se consacrer avec talent, patience et générosité à leur art.

En dehors des expositions personnelles qui leur sont consacrées, une sélection de leurs œuvres est disponible en permanence à la galerie. Nous vous proposons ici une présentation succincte de chacun illustrée de quelques-unes de leurs œuvres et un lien vers leur site internet.

Albane de Saint-Rémy

Les portraits féminins sont apparus récemment dans l’oeuvre d’Albane de Saint Remy, après les attentats de Paris de novembre 2015. On peut y voir tantôt une guerrière pacifique, une amazone conquérante ou une Marianne contemporaine, effigie d’une République fière et libre.

Albane de Saint Remy est née en 1966 à Neuilly-sur-Seine. Elle vit et travaille aujourd’hui à Tours et, pour l’anecdote, son atelier voisine le Conseil Départemental d’Indre et Loire. Elle vient tout juste de recevoir le prestigieux prix Joël Dabin de la Fondation Taylor, distinguant notamment un peintre de synthèse privilégiant le mouvement, la matière et la couleur.

Vincent Langlois


Vincent Langlois est héritier d’une impressionnante et prestigieuse lignée artistique. Né à Coy-la-Forêt en 1967, son sujet de prédilection est la nature dans toute sa diversité : arbres, champs, paysages, forêts et bien évidemment... la Loire.

Ses oeuvres sont sensibles et puissantes à la fois, dans un traitement parfois proche de l’abstraction mais qui reste attaché au sujet. Par sa composition, la sobriété de sa palette et ses effets atmosphériques, cette « Grande Loire » restitue parfaitement le caractère sauvage et libre du grand fleuve, si emblématique de notre territoir, de son identité et de son âme.



Charlotte de Maupeou

Charlotte de Maupeou est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et du Royal College de Londres. Elle a été pensionnaire de la Casa de Velasquez à Madrid de 2000 à 2002.

Née en 1973, elle vit et travaille à Courdemanche, dans la Sarthe. Ce qui caractérise l’ensemble de ses travaux et que révèlent ses grandes fleurs, c’est un geste fort, une détermination à entrer dans la peinture. Les touches sont rapides et spontanées, à grands traits la toile est caressée par de larges coups de pinceaux. Derrière cette énergie déployée, cette spontanéité, il y a aussi une cohérence, un contrôle qui fait toute la force de la peinture de Charlotte de Maupeou.